Chiffres-clés

  • 4 000 entreprises de la filière
  • 500 000 personnes
  • 5,2 milliards d’euros de R&D
  • 1ère filière dépositaire de brevets
  • 39 milliards d’euros d’exportations des produits automobiles de la France

La mobilité des personnes

La mobilité des personnes est une nécessité sociale et économique. Elle permet les échanges entre les hommes et est source de création de richesses et d’emplois. En se limitant aux transports intérieurs en France, la route est prépondérante dans les déplacements des personnes (exprimés en voyageurs-kilomètres) : 83 % pour la voiture particulière et 5 % pour les autobus, autocars et tramways en 2014. La voiture particulière mais aussi le véhicule utilitaire léger permettent d’assurer la mobilité porte à porte. Ils fournissent une réponse adaptée dans les zones d’habitation peu denses ou lorsque les flux ne sont pas assez importants pour que les transports en commun soient pertinents sur le plan économique et sociétal.

La mobilité des marchandises

La mobilité des marchandises est la courroie de transmission de l’économie, reliant physiquement les lieux de production entre eux, aux lieux de consommation puis ces derniers aux lieux de retraitement-recyclage. Du fait de la grande variété des marchandises, de nombreux facteurs interviennent et conditionnent parfois le choix du mode de transport : routier, ferroviaire, fluvial, aérien… En se limitant aux transports intérieurs en France, la route représente 85 % du transport de marchandises effectué en 2014 (exprimé en tonnes-kilomètres effectuées).

Documents de référence de la Filière Automobile et Mobilités