La PFA, une organisation structurée au service de la filière

DSC_0163

La PFA, Filière Automobile et Mobilités, est constituée d’une équipe de cadres détachés des grands groupes et mis au service de la filière,  équipe soutenue par plus de 400 managers et experts impliqués dans les groupes de travail  et par la présence des décideurs des fonctions clefs  (R&D, RH, Achats, Industriel, Affaires Publiques, ….) des grands groupes et des fédérations dans les comités de pilotage.

Gouvernance

Un Conseil des Présidents, présidé par Michel Rollier, est chargé de définir les orientations stratégiques de la PFA. Il rassemble les représentants des constructeurs et des équipementiers et fournisseurs, au sein de deux collèges :

  • Collège Constructeurs
  • Collège Équipementiers/Fournisseurs

Comités de décision de l’innovation

Le Comité Technique Automobile (CTA)

Le CTA est le représentant scientifique et technique unique de la filière automobile, dont il porte les propositions techniques concertées et unifiées. C’est la « voix unique » de l’industrie automobile française.

Les membres du bureau du CTA sont des représentants des directions générales des constructeurs et équipementiers.

Les entreprises ou entités de la filière peuvent proposer des sujets d’intérêt commun.

Ces sujets sont examinés par deux Conseils, le Conseil de la Recherche Automobile (CRA) et le Conseil de Standardisation Technique Automobile (CSTA), puis par le CTA pour priorisation et validation.

Président du CTA : Gilles Le Borgne (PSA)
Vice-Président du CTA : Gaspar Gascon Abellan (Renault)

Le Conseil de la Recherche Automobile (CRA)

Le CRA travaille en priorité sur le programme « Véhicule 2 l/100 km, économique, écologique, connecté ». Ce programme a pour objectif de développer des briques technologiques dans les domaines de l’hybridation des chaînes de traction, de l’amélioration du rendement GMP, de l’amélioration du rendement véhicule, des aides à la conduite et de la connectivité.

Le CRA travaille également sur les principaux sujets suivants : observatoire des échéances des appels à projets nationaux et européens en recherche pré-compétitive, connectivité et ITS, allégement pour répondre aux objectifs CO2 2020, terres rares, perspective des chaînes de traction hybrides, perspectives des moteurs thermiques, évolution du mix énergétique, véhicule électrique et son écosystème, matériaux recyclés dans l’industrie automobile : recyclage des VHU et utilisation des matières recyclées, surfaces intelligentes et leurs utilisations.

Président du CRA : Christophe Aufrère (Faurecia)

Le Conseil de Standardisation Technique Automobile (CSTA)

Le CSTA a entrepris des travaux aux enjeux importants pour la filière automobile française, dans les domaines suivants :

  • CO2 et émissions
  • Bruit et vibrations
  • Véhicules électriques et hybrides
  • Sécurité
  • Autres sujets tels que diagnosticabilité, évolution de l’ISO TC22, etc.

Président du CSTA : Frédéric Martin (Renault)

La PFA est structurée autour de

Membres fondateurs

Constructeurs/équipementiers :

Organisations/fédérations professionnelles :

  • CCFA (Comité des Constructeurs Français d’Automobiles)
  • FFC (Fédération Française de Carrosserie Industries et Services)
  • FIEV (Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules)
  • FIM (Fédération des Industries Mécaniques)
  • GPA (Groupement Plasturgie Automobile)
  • SNCP (Syndicat National du Caoutchouc et des Polymères).

Membres associés

  • GALIA (Groupement pour l’Amélioration des Liaisons dans l’Industrie Automobile) et les Pôles de compétitivité automobile
  • ID4CAR (Moteur d’idées pour véhicules spécifiques et mobilité durable)
  • LUTB (Transport & Mobility Systems)
  • Mov’eo (Imagine mobility)
  • Pôle Véhicule du Futur (Solutions pour véhicules et mobilités du futur)

Relais en régions : les ARIA

Les 11 ARIA (Association Régionale de l’Industrie Automobile), auxquelles adhèrent les entreprises régionales de la filière, sont présidées par un chef d’entreprise ou un dirigeant de site automobile.

Les ARIA ont pour objet de regrouper les entreprises régionales de la filière, de les animer en réseau et de favoriser les échanges avec les organismes publics, les établissements d’enseignement et de recherche ainsi que les pôles de compétitivité (certaines ARIA font d’ailleurs partie d’un pôle de compétitivité automobile). Elles portent des actions propres à la filière régionale, déploient les objectifs, les projets et les actions de la PFA, en y participant directement le cas échéant, et lui remontent les problématiques régionales.
Les ARIA sont animées par la PFA avec des rencontres collectives mensuelles et à travers sa participation à des évènements en région.