Dans le cadre de sa mission de renforcement de la compétitivité, la PFA, Filière Automobiles & Mobilités, réalise chaque année une Enquête de Performance Industrielle, un véritable outil de mesure de la performance à travers 16 indicateurs concrets sur la qualité, l’efficacité d’exploitation, les coûts, l’implication des hommes et la préparation de l’avenir. Cette enquête permet aux entreprises de la filière de s’évaluer et de cibler les actions à mener pour améliorer leur compétitivité. Elle permet également à la PFA de développer les services les plus appropriés pour soutenir les entreprises de la filière. L’enquête 2017 a été lancée en janvier. Les entreprises peuvent participer jusqu’à fin mai 2017.

L’enquête de performance industrielle est un véritable outil de mesure de la performance industrielle, économique et humaine à travers des indicateurs concrets, permettant de s’étalonner par rapport à des confrères du même métier et en toute confidentialité, d’en déduire les leviers d’action ayant un fort impact sur le résultat, de s’appuyer sur un outil de diagnostic commun avec l’ensemble des collaborateurs pour établir les objectifs, et de disposer d’éléments objectifs dans les discussions avec les clients. Elle constitue un outil puissant pour les entreprises qui souhaitent mieux orienter leurs efforts et améliorer de façon significative leurs performances.

Les résultats 2016 de l’enquête ont démontré que la filière automobile en France sait être performante et a un vrai savoir-faire. Elle progresse régulièrement mais n’est pas encore à l’objectif. Afin de rester dans la course de la concurrence internationale, les entreprises doivent accélérer l’amélioration de leur performance, en particulier les PME et ETI. L’enquête met en évidence les ruptures à réaliser avec trois priorités : la maîtrise du taux de service, la maintenance et les rendements synthétiques et le niveau d’investissement. Des grappes d’entreprises ont été mises en place et ont confirmé toute leur efficacité à créer des synergies. Par ailleurs, la filière mobilise des moyens structurés d’accompagnement des entreprises, avec le programme « Boost performance ». Le programme Industrie Automobile du Futur, quant à lui, permettra de relancer l’investissement afin de prendre de l’avance sur les évolutions majeures de notre industrie.

L’enquête 2017 est ouverte jusqu’à fin mai pour les entreprises souhaitant être intégrées dans l’analyse annuelle. Néanmoins l’enquête est ouverte toute l’année, les entreprises peuvent à tout moment saisir leurs données et obtenir immédiatement leur positionnement complet au sein de leur métier.

Plus d’informations sur l’enquête et lien pour participer

 

A propos de :

PFA, FILIÈRE AUTOMOBILE & MOBILITÉS

Organisation d’intérêt collectif, la PFA a pour mission de consolider et développer les 4 000 entreprises, acteurs industriels de l’automobile et du transport routier en France, afin de les renforcer face à la concurrence internationale et aux exigences client et réglementaires toujours plus fortes.

La PFA construit une vision claire des grands enjeux de la filière en matière d’innovation, de réglementations, normes et standards, de compétitivité industrielle, de compétences et emplois. Elle en décline des actions, services et outils afin d’améliorer son efficacité globale ainsi que celle de chacun des maillons qui la compose.

La PFA s’attache en particulier à :

–       Animer la dynamique de l’innovation, moteur de croissance de la filière, en pilotant les programmes prioritaires et en facilitant la collaboration entre les différents acteurs

–       Être proactive dans les domaines des réglementations, normes et standards, au niveau national et international, pour donner aux entreprises de la filière les meilleures conditions pour se développer

–       Agir afin que l’industrie automobile, pourvoyeuse de solutions de mobilité, démontre son attractivité

–       Soutenir le développement des PME et ETI (management, international, performance, mutualisations…) en les accompagnant sur le plan stratégique ainsi que dans leurs démarches opérationnelles

–       Construire des relations de confiance durable et à améliorer la qualité des relations clients/fournisseurs afin de créer de la valeur pour chacun des acteurs

–       Anticiper les compétences pour les emplois d’aujourd’hui et de demain, en améliorant l’adéquation entre les besoins et les formations, offrant ainsi de vraies opportunités de développement pour les hommes et femmes et futurs employés de notre industrie.